Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 14:04

                                       **  UNE POUR TOUS.....TOUS POUR ELLE **

            UN APERITIF SANS GALIANA

      N'EST PAS UN APERITIF PIED-NOIR  

Quel est l'oranais qui ne se souvient pas du nom de GALIANA ? Symbole de l'anisette pour beaucoup d'entre nous, GALIANA c'est plus que cela, et nous allons tenter de vous le faire connaître avec le témoignage d'un descendant de la famille: Carlos Galiana de nationalité espagnole, qui a vécu à Oran et vit acruellement à Alicante ville d'origine d'une partie de la famille.

scan0022A

 Laissons la parole à Carlos:

Famille Galiana: de St. Denis-du-Sig à Los Angeles   

                        C´est aux alentours de 1900 que l´on trouve la branche Galiana au complet établie à Oran, autour du Grand Café du Luxembourg,( 20, rue d´Orléans), tenu par mon grand-oncle Blaise ( dit Blayet ). Presque tous ses frères et soeurs ont acquis la nationalité française (Carlos, commandant de sous-marin, Marianne, institutrice, etc) excepté mon grand-père Vicente qui crée sa première distillerie à Saint-Denis-du-Sig: "Anisados Galiana - Distillerie Sigoise".

scan0017A

Le grand café du Luxembourg   

distillerie%20sigoiseA

   

                        Vers les années 20 Vicente retourne en Espagne, à Denia (province d´Alicante) pour y monter une menuiserie-fabrique de jouets. A la même époque, mon père Blas (né au Sig, mais conservant sa nationalité espagnole) fait ses preuves de lieutenant de la marine marchande à bord de divers caboteurs espagnols et français (le "Michel Mazella" par ex., immortalisé par le peintre Roger Chapelet).

                        Début des années 30: incendie criminel à Denia. 1933: retour à Oran de Vicente Galiana pour s´associer avec M. Ruffié et lancer l´anisette "Idéal-Galiana".

                        1935-36: Séparation des associés: M. Ruffié lancera le "Col Bleu", et mon grand-père le "Super Anis".

 

 

 

la distillerie Sigoise


Juin%201936%20Alicante%20Oran 
Photo peut-être un peu sombre prise à l´usine d´Eckmühl le 9-6-1936: Il s´agit d´un vin d´honneur (ou plutôt anisette...) offert aux autorités alicantines (entre les cuves 9 et 10 , de face, le maire d´Alicante, Lorenzo Carbonell, encadré par mon père -déjà chauve avec des lunettes- et ma mère, sa fiancée, puisqu´il se marieront début juillet à Alicante).




                                               Vicente Galiana en 1937 et l´étiquette d´anisette années 50.

 vicentegaliana-copie-2.jpg

Au cours des années 40, les trois héritiers (Blas, Vicente et Josefina) prennent le relais de la distillerie, jusqu´en 1963 ("bien vacant" nationalisé). La société produira aussi des sirops de fruits, apéritif, liqueurs et sodas (1956), avec des succursales au Maroc et en Tunisie (très vite nationalisées). 

 

sirop-orgeat

                        1964: tentative d´implantation en France à partir de Lunel (Hérault).

                        1965: les produits Galiana débarquent à Alicante.

galianaalicante-copie-2.jpg

   

 

                        1966: distillerie à San Vicente (Alicante), avec mon frère Jean-Paul (ancien du Lycée Lamoricière, de nat. française) jusqu´en 1974.

                        1975: concession, sans grands résultats, à un distillateur de Gérone.

                        1978: vente de la marque "Super Anis - Galiana" à "Destilerías de Monforte del Cid, S.L."  ("Anís Salas", "Anís Candela") de Monforte del Cid (Alicante), qui continuent son élaboration et commercialisation en Espagne jusqu´à nos jours (et avec lesquels nous maintenons d´excellentes relations).

                        Notre famille est répartie actuellement entre la France, l´Espagne et les Etats-Unis (mon neveu Jean-Charles, franco-américain né à Alicante, est un des Vice-Présidents de la Paramount à Los Angeles)                                          Carlos Galiana Ramos. (Alicante, Juin 2004)

                                              Quelques Documents provenant de la famille GALIANA:

invitation-mairie1936A.jpg 

lettrechangesigoise1905A.jpg

  

papierlettregaliana1935A.jpg

  

papierlettresigoise1905A.jpg

  

cafe-luxembourg.jpg                                     Ce café était tenu par Joseph Galiana, le grand oncle de Carlos.   foire.jpg 
Le monsieur chauve en gris clair et debout à côté des soldats est le père de Charles Galiana.
 super-20anis-20059.jpgUn "billet doux "des Contibutions directes. Une liste de travailleurs "gratifiés" en 1961.
Les sommes ont bien évidemment été effacées.

super-20anis-20061-copie-1.jpg 

    1955 photo de famille: Le personnel des bureaux
On y voit carlos au centre ainsi que son Père

  

oran-202.jpg

 

                                              La remise de médailles du travail à la distillerie d'Eckmühl.

 

  

 

Le père de Charles félicitant M. Ernest Gomez, un exemple de dévouement à la maison et à la famille Galiana (aux seconds plans, MM. Martin et Bénaïssa, également medaillés).

 

super-20anis-20077.jpg     

De gauche à droite: M. Gomez (Expert-comptable et fondé de pouvoirs), M. Martin, Blas Galiana (mon père), M. Sabuco, M. Benaïssa et sa fille. 

                                             *  
Et maintenant vous en savez peut-être un peu plus sur cette grande famille.
Allez, un dernier souvenir...Cette bouteille que m'a fait parvenir Charles Galiana avec son
étiquette fidèle aux origines oranaises:

 

Ainsi, comme en témoignait la photo ci dessus, la production de la célèbre anisette se poursuit aujourd'hui en Espagne, à Monforte del Cid, dans la pure tradition de celle d'Eckmühl:

 

 


Voici l'Alambic qui sert à la distillation du Super Anis
    

                                                                                  

super-20anis-20015.jpg   

La mise en bouteille est automatisée avec une machine moderne. C'est net et rapide:

    

super-20anis-20009.jpgEn 2006, le Super Anis né en 1936 fêtera ses 70 ans ! un âge vénérable pour notre plus grand plaisir. A cette occasion, un concours d'idée est ouvert.... faites fonctionner vos neurones et vos crayons...!

       Super-20anis-20cartas.jpg
Carré d'As ! ou Atout Coeur !
Envoyez vos idées à Carlos Galiana Ramos:
charlesgaliana@yahoo.es

 

 

 

  


Et voici quelqu'un qui a peut-être des idées... mais qui en tout cas nous fait un Coucou, depuis son bar-restaurant "Marcel Cerdan" d´Alicante oú il est installé depuis un an.
Le connaissez-vous ? De nom certainement puisqu'il s'agit de René Cerdan, fils du célèbre Bélabésien (mais natif de Casablanca comme ses deux frères Marcel, l´aîné, et Paul, le plus jeune). C'est un grand ami de Carlos et il semble apprécier le Super Anis....

  

Cerdan-Rene.jpg

 
Comme je ne voudrais pas vous entraîner à la débauche, je m'empresse de vous dire que:
"L´abus d´alcool est dangereux pour la santé. Consommer avec modération".

La photo affichée en haut à gauche, ne vous rappelle rien ? Remontez un peu en arrière et vous y verrez l'original: Foire commerciale d'Oran 1954: le stand de la buvette GALIANA et le papa de Charles.

 

 

 


GALIANA Super Anis a décidé de rendre hommage au grand Marcel, en apposant sur ses bouteilles un médaillon en l'honneur du champion prématurément disparu:

 

cerdan-bouteille.jpg

 

  

cerdan-verso.jpg

 
Deux sites à consulter sur ce sujet:

  • Les distilleries de Monforte del Cid:
    www.destileriasmonfortedelcid.com
  • Le site officiel de Marcel CERDAN:
    www.marcelcerdan.com

  • Quelques objets publicitaires anciens sortis de la collection de notre ami Carlos
    et d'abord une composition montage toute nouvelle réalisée avec ces deux étiquettes (anciennes) en filigran
     

galiana-pc-01.gif

                                                           porte clefs

 

 

 

 

 

 
Et la fameuse carafe "Super Anis"

 

jarra-20Super-20Anis.jpg



Au cours des années 40, les trois héritiers (Blas, Vicente et Josefina) prennent le relais de la distillerie, jusqu´en 1963 ("bien vacant" nationalisé). La société produira aussi des sirops de fruits, apéritif, liqueurs et sodas (1956), avec des succursales au Maroc et en Tunisie (très vite nationalisées).
 

de gauche à droite:

M. Gomez (Expert-comptable et fondé de pouvoirs), M. Martin, Blas Galiana (mon père), M. Sabuco, M. Benaïssa et sa fille.

 

 

 

 

 

 

 

 



 

super-20vermouth.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Lougarri
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oran Bel-Air
  • Oran Bel-Air
  • : Vous trouverez ici les livres de Louis Garrigos ainsi que ses activités d'auteur, poète, autobiographe et parolier.
  • Contact

Profil

  • Lougarri

Recherche

Archives

Pages

Liens